04 82 29 17 35
2 bis Bd de Cimiez - Villa Majestic
06000 Nice
VOUS SOUHAITEZ ÊTRE RAPPELÉ

Discutons de votre situation lors d’une consultation CONFIDENTIELLE.
Vous appréciez, partagez !
Bernard Terrazzon 04 82 29 17 35
2 bis Bd de cimiez - villa majestic
06000 Nice

Honoraires du cabinet d’avocats au Barreau de Nice

 Honoraires du cabinet d’avocats au Barreau de Nice
Le cabinet d’avocat au Barreau de Nice propose des tarifs raisonnables et transparents pour le traitement de vos dossiers relatifs à leurs compétences respectives.
 

La rémunération de l’avocat

Les honoraires des avocats sont libres et fixés selon le cas, en accord avec le client. Le mode de tarification dépend avant tout, de la notoriété de l’avocat, ses années d’expérience et de la nature du dossier. Pour la détermination du coût de votre avocat, aborder directement la question avec ce professionnel est nécessaire.
 

Les conventions d’honoraires

D’une manière générale, il existe trois modes pour déterminer ces honoraires : au temps passé, forfaitaire et au résultat.
 Les conventions d’honoraires
 

Au temps passé

L’avocat et son client trouvent une entente préalable sur une rémunération horaire. Le coût définitif de la prestation sera fixé par l’avocat en fin du traitement du dossier, sur la base d’un taux horaire préalablement et communément admis.
 

Au forfait

L’avocat et le client se mettent d’accord sur une rémunération globale pour la prestation. Toutes les prestations au-delà de cet accord feront l’objet d’une autre rémunération.
 

Au résultat

Avec vos avocats à Nice, il est aussi possible de convenir une rémunération en fonction du résultat obtenu. En revanche, il est aussi possible de convenir une rémunération de base (horaire ou forfait) qui sera complétée par un coût supplémentaire en fonction du résultat obtenu.
 

La contestation des honoraires

Pour une contestation des honoraires ou de diligences accomplies, l’avocat doit informer les voies de recours à son client. Ces contestations sont définies par les dispositions des articles 174 à 179 du décret du 29 novembre 1991 modifié. En cas de contestation, le plaignant doit adresser une lettre recommandée avec accusé de réception au Bâtonnier de l’Ordre des Avocats. Le bâtonnier doit ensuite rechercher un arrangement et prendre une décision dans un délai de 3 mois. Si les deux parties ne parviennent pas à un accord, le plaignant peut saisir le Premier Président de la Cour d’appel de son lieu de domicile dans un délai de 1 mois. Cela, en conformité aux dispositions de l’article 176 du décret du 27 novembre 1991.
Maître Terrazzoni, Maître Ponti Simonis di Vallario, Maître Tocquet | Avocats au Barreau de Nice
Accueil et informations au | 04 82 29 17 35
Bernard Terrazzon Itinéraire Contact
04 82 29 17 35